1. SKIP_MENU
  2. SKIP_CONTENT
  3. SKIP_FOOTER

Actualités

Allocution de monsieur le président du conseil départemental et municipal

    ·    Monsieur le représentant de l’Etat ;

      ·    Vénérables sénateurs ;

      ·    Honorables députés ;

      ·    Distingués conseillers départementaux et municipaux ;

 

  ·    Monsieur le secrétaire général du conseil départemental et municipal ;

   ·    Monsieur le sous-préfet du district de Tchiamba-Nzassi ;

  ·    Mesdames et messieurs les administrateurs-maires des arrondissements et de la communauté urbaine de Tchiamba-Nzassi ;

  ·    Mesdames et messieurs les secrétaires généraux des arrondissements, du district et de la communauté urbaine de Tchiamba-Nzassi ;

   ·    Mesdames et messieurs les responsables administratifs, civils, militaires et judiciaires en vos rangs, grades et qualités, toute préséance respectée ;

 ·    Distingués invités ;

 ·    Mesdames et messieurs.

Après dix jours de laborieux, intenses et fructueux travaux, nous voici arrivés au terme de notre cinquième session ordinaire dite « budgétaire » qui nous a permis d’adopter le budget et le programme annuel d’investissements exercice 2019.

Je me félicite de votre disponibilité et de votre ardeur dans le traitement et l’adoption des dossiers soumis à votre examen par le bureau exécutif.

Je ne peux  donc pas résister à l’idée de vous adresser distingués conseillers et chers collègues, au nom du bureau exécutif et au mien propre, nos compliments pour vos contributions qui ont enrichi nos débats.

En effet, chacun de nous, avec son tempérament, sa sensibilité, a apporté sa pierre à l’édifice de la démocratie locale.

Je sais que, tout au long des travaux en commission, les distingués conseillers départementaux et municipaux ont travaillé sans désemparer, de jour comme de nuit, sans ménager ni leur temps, ni leurs peines pour un travail parfois fastidieux afin de permettre à notre commune de disposer des ressources nécessaires à son fonctionnement.

Il  n’est pas si facile de procéder aux arbitrages en ces temps de vaches maigres.

Nous venons ainsi d’adopter le budget du conseil départemental et municipal exercice 2019.

Mais la mise en œuvre de celui-ci commande une discipline budgétaire rigoureuse avec à la clé, la maximisation et la sécurisation optimale des recettes couplées à la maîtrise des dépenses.

$1·       Monsieur le représentant de l’Etat ;

$1·       Monsieur le secrétaire général du conseil départemental et municipal ;

$1·       Distingués conseillers départementaux et municipaux ;

$1·       Chers invités ;

$1·       Mesdames et messieurs.

Je m’en voudrais de ne pas remercier très sincèrement les vénérables sénateurs de notre département pour d’une part, les nombreuses informations mises à notre disposition sur la vie nationale et d’autre part, pour le constant plaidoyer qu’ils mènent auprès des pouvoirs publics et autres institutions de la République, afin que les collectivités locales puissent bénéficier des moyens nécessaires à la mise en œuvre d’une gouvernance locale responsable.

Qu’ils trouvent ici et maintenant, l’expression renouvelée de notre reconnaissance.

Quant à vous, monsieur le représentant de l’Etat, je voudrais au nom du bureau exécutif, des distingués conseillers départementaux et municipaux et au mien propre, vous remercier pour votre constante sollicitude et pour le plaidoyer que vous serez appelé à mener auprès du gouvernement de la République pour que le programme d’investissements de la ville soit financé à la hauteur des inscriptions portées au budget de l’Etat, exercice 2019.

 A l’endroit de nos chers invités, recevez la gratitude de votre assemblée locale pour l’honneur que vous lui rendez en rehaussant de votre présence l’éclat de cette cérémonie.

$1·       Distingués conseillers départementaux et municipaux ;

Autour d’un débat démocratique et constructif, notre conseil vient de délibérer en toute responsabilité sur toutes les affaires inscrites à l’ordre du jour de sa session.

Je vous sais gré du travail réalisé tout au long des travaux et des sacrifices que vous avez consentis pour qu’ensemble nous parvenions  aux résultats obtenus.

Vous venez de donner le quitus au bureau exécutif pour exécuter le budget de l’exercice 2019, duquel dépend étroitement la réalisation du programme d’investissements de cette année.

Le bureau exécutif s’emploiera à l’exécuter en comptant sur votre appui.

$1·        Monsieur le représentant de l’Etat ;

$1·       Monsieur le secrétaire général du conseil départemental et municipal ;

$1·       Distingués conseillers départementaux et municipaux ;

$1·       Chers invités ;

$1·       Mesdames et messieurs.

A l’ouverture de nos assises, j’indiquais que le budget d’un exercice ne peut pas avoir la prétention d’apporter la solution à tous les problèmes qui peuvent se poser aux populations dans la ville.

Voilà pourquoi l’opération recensement des contribuables engagé par le cabinet Geeps consulting devra arriver à son terme afin de nous permettre d’avoir un fichier fiable de la matière imposable. D’ores et déjà, la direction des finances municipales et le cabinet Geeps consulting sont instruits pour harmoniser les procédures à l’effet de procéder concomitamment au recensement, à une exploitation des données des treize mille cinq cent contribuables déjà recensés. Aussi, la notification des contribuables au moment du recensement s’impose pour éviter de multiplier les opérations.

$1·       Monsieur le représentant de l’Etat ;

$1·       Monsieur le secrétaire général du conseil départemental et municipal ;

$1·       Distingués conseillers départementaux et municipaux ;

$1·       Chers invités ;

$1·       Mesdames et messieurs.

A cette occasion qui consacre la fin de nos travaux, je voudrais particulièrement saluer la qualité des communications que nous avons enregistrées, singulièrement celle sur les violences en milieu scolaire dans notre commune.

A ce sujet, la réflexion doit se poursuivre avec tous les acteurs concernés.

L’éducation est à tous égards l’un des premiers leviers de développement et la sécurité doit être assurée au sein de nos établissements scolaires non seulement par les services habilités en la matière mais aussi par le personnel administratif, enseignant et les apprenants eux-mêmes.

Nos  écoles doivent cesser d’être des foyers latents de violence et d’insécurité pour demeurer des lieux incontestables de savoir et d’apprentissage de la citoyenneté, des ruches où s’élabore le miel de la science.

Elles méritent donc de la famille, des responsables de l’éducation, des pouvoirs publics et des autorités locales plus d’encadrement et de protection.

L’occasion me paraît propice pour dénoncer la présence des débits de boisson, des consommateurs de drogue et de vendeurs indélicats aux alentours et dans l’enceinte des établissements scolaires. 

Les services impliqués dans la répression de ces faits inciviques sont interpellés à l’effet de traquer jusqu’à leur dernier retranchement les fauteurs de trouble en milieu scolaire.

En ce qui concerne le volet sanitaire, il y’a lieu de déplorer la pénurie des poches de sang dans nos hôpitaux. Les conséquences de l’insuffisance de cette denrée chère pour la vie de nos populations ne sont plus à démontrer. J’en appelle au sursaut des élus locaux, des administrations publiques et privées, des ONG, associations, bref de l’ensemble des populations pour prendre part aux opérations de don de sang organisées par la direction départementale de la santé en partenariat avec d’autres acteurs de la société civile.

Quant à la rage canine dont certains cas sont signalés dans la ville, des dispositions doivent être prises sans délai pour neutraliser tous les chiens errants dans la ville. Les propriétaires des chiens sont invités à prendre toutes les dispositions pour mettre leurs bêtes à l’abri.

Entre la vie des populations en danger et la protection des chiens malades, notre choix est très clair.

$1·       Distingués conseillers départementaux et municipaux ;

En vous félicitant pour les résultats auxquels nous sommes parvenus ensemble, allons vers la construction de la ville inclusive. Stigmatisons la fraude, qu’elle soit fiscale ou d’une autre forme, car la fraude ou tout ce qui s’y apparente n’est pas un signe de civisme.

Ensemble  distingués conseillers et chers collègues, nous sommes tenus de poursuivre les réformes pour rendre notre municipalité plus efficiente.

Enfin, à l’aube des festivités marquant la journée internationale de la femme qui se profile, j’invoque pour toutes les mamans du Congo en général et celles de Pointe-Noire en particulier plus de courage, de combativité, de maturité, de discernement et de sagesse.

Tout en souhaitant joyeuse fête à toutes les mamans, je déclare close la cinquième session ordinaire budgétaire de notre assemblée locale.

$1-     Vive la ville de Pointe-Noire !

$1-     Vive le conseil départemental et municipal !

Je vous remercie

Nous contacter

Raccourcis

Carte de la Ville de Pointe-Noire